La thérapie Tylactin avec GMP

Cambrooke Therapeutics fabrique une variété de délicieuses formules alimentaires thérapeutiques contenant Tylactin avec GMP conçues pour répondre aux besoins nutritionnels spécifiques des patients ayant besoin de soins continus ou des problèmes de santé chroniques (en particulier la Tyrosinémie). La formulation et la composition nutritive de nos aliments médicaux sont fondées sur les résultats des recherches cliniques et sur les besoins reconnus en nutriments.

La Tyrosinémie (TYR) est une maladie génétique rare causée par l’incapacité du corps à métaboliser l’acide aminé essentiel, la Tyrosine. Non traitée, la tyrosine ne peut être décomposée efficacement, ce qui entraîne une accumulation de tyrosine et de métabolites. Selon le type de TYR, non traitée, elle peut entraîner des atteintes du foie et des reins, des problèmes de vision et un retard mental. La TYR est généralement diagnostiquée à la naissance par le dépistage du nouveau-né. Le traitement standard de la TYR nécessite l’adhésion à vie à un régime alimentaire particulier, à très faible teneur en phénylalanine et tyrosine. La phénylalanine doit être restreinte au même titre que la tyrosine, car la phénylalanine est convertie en tyrosine dans le corps. Parce que la phénylalanine et la tyrosine sont présentes dans presque toutes les sources de protéines naturelles, le régime alimentaire est extrêmement difficile pour les patients, nécessitant la suppression des aliments qui contiennent des protéines. Les sources de protéines naturelles sont remplacées chez le patient TYR par des substituts de protéines d’acides aminés libres synthétiques appelés « formule métabolique » ou souvent désignés comme « aliments thérapeutiques ». Ces sources de protéines sont consommées quotidiennement à la place des protéines naturelles. Tylactin est la première formule de protéine TYR au monde qui est faite d’une protéine entièrement naturelle dérivée du lactosérum appelé glycomacropeptide (GMP). Le GMP est produit au cours du processus de fabrication du fromage et c’est la seule protéine naturelle qui ne contient pas de phénylalanine ou de tyrosine dans sa forme pure. L’absence naturelle de phénylalanine et de tyrosine dans cette protéine unique le rend idéal pour le régime TYR. Tylactin est une formulation modifiée de Glytactin (GMP plus des acides aminés limités pour le traitement de la PKU) développée par l’Université du Wisconsin, mais n’est pas complétée par la tyrosine pour la rendre appropriée au traitement diététique de la Tyrosinémie de type I, II, III. Jusqu’à l’introduction de Tylactin en 2014, les formules de TYR étaient toujours faites à 100 % de protéines d’acides aminés libres synthétiques. Des études ont démontré que les protéines intactes naturelles, comme GMP, ont un taux d’absorption plus lent dans le corps et une utilisation améliorée des protéines par rapport aux acides aminés simples, qui imitent toute la protéine intacte. [1] De plus, 91 % des patients qui ont participé à cette étude ont préféré les aliments thérapeutiques GMP aux formules contenant des acides aminés synthétiques.[2]

  • 1. Van Calcar, S.C., MacLeod, E.L., Gleason, S.T., Etzel, M.R., Clayton, M.K., Wolff, J.A. & Ney, D.M. (2009). Improved nutritional management of phenylketonuria by using a diet containing glycomacropeptide compared with amino acids. The Amercian Journal of Clinical Nutrition, 89, 1068-1077.
  • 2. MacLeod, E. L., Clayton, M.K., van Calcar, S.C., & Ney, D. (2010). Breakfast with glycomacropepetide compared with amino acids suppresses plasma ghrelin levels in individuals with phenylketonuria. Molecular Genetics and Metabolism, Aug 100, 303-308.