Glytactin avec GMP

Cambrooke Therapeutics fabrique une gamme de délicieuses formules alimentaires médicales contenant Glytactin avec GMP, conçues pour répondre aux besoins nutritionnels spécifiques des patients ayant des besoins thérapeutiques ou médicaux chroniques (en particulier la Phénylcétonurie). La formulation et la composition nutritive de nos aliments médicaux sont fondées sur les résultats de recherches cliniques et sur les besoins reconnus en nutriments.

La Phénylcétonurie (PCU) est une maladie génétique rare causée par l’incapacité du corps à métaboliser un acide aminé essentiel, la phénylalanine (Phe). Non traitée, la Phe s’accumule dans le sang et les tissus du corps et cet excès de Phe est toxique pour le système nerveux central. La PCU non traitée entraînera souvent un retard mental, des convulsions et d’autres maladies graves. La PCU est généralement diagnostiquée à la naissance par le dépistage néonatal.

Le traitement standard de la PCU exige la stricte adhésion à un régime alimentaire spécifique à faible teneur en phénylalanine, tout au long de la vie. Parce que la phénylalanine est présente dans presque toutes les sources de protéines naturelles, le régime alimentaire est extrêmement difficile pour les patients, nécessitant l’exclusion des aliments contenant des protéines. Les sources de protéines naturelles sont remplacées chez le patient PCU par des substituts de protéines d’acides aminés libres synthétiques appelés « formules métaboliques » ou souvent désignés comme « aliments médicaux ». Ces sources de protéines sont consommées quotidiennement à la place des protéines naturelles.

Glytactin est la première formule PCU au monde qui est faite d’une protéine entièrement naturelle dérivée du lactosérum appelée glycomacropeptide (GMP). Le GMP est produit au cours du processus de fabrication du fromage et c’est la seule protéine naturelle qui ne contient pas de Phe dans sa forme pure. L’absence naturelle de Phe dans cette protéine unique la rend idéale pour le régime PCU. Glytactin a été développé en collaboration avec l’Université du Wisconsin et est une combinaison de GMP et de certains acides aminés essentiels, tels que l’arginine et la tyrosine, qui ne se trouvent pas naturellement dans le GMP. Jusqu’à l’introduction de Glytactin en 2010, les formules PCU étaient toujours faites de protéines d’acides aminés libres synthétiques. Des études ont montré que les protéines intactes naturelles, comme le GMP, ont un taux d’absorption plus lent dans le corps et une utilisation améliorée de la protéine par rapport aux acides aminés simples, qui imitent toute la protéine intacte. [1] D’autres preuves suggèrent également que la consommation de GMP favorise la satiété chez les individus PCU par rapport à un régime d’acides aminés [2], tandis que les études sensorielles des individus atteints de PCU trouvent les aliments médicaux à base de GMP plus agréables, et de variété améliorée par rapport aux régimes d’acides aminés. [1,3,4]

[1] Van Calcar SC, MacLeod EL, Gleason ST, et al. Improved nutritional management of phenylketonuria by using a diet containing glycomacropeptide compared with amino acids. Am J Clin Nutr. 2009; 89(4):1068–1077.

[2] MacLeod EL, Clayton M, Van Calcar SC, Ney DM. Breakfast with glycomacropeptide compared with amino acids suppresses plasma ghrelin levels in individuals with phenylketonuria. Mol Genet Metab. 2010; 100(4):303–308.

[3] Lim K, van Calcar SC, Nelson KL, Gleason ST, Ney DM. Acceptable low-phenylalanine foods and beverages can be made from glycomacropeptide from cheese whey for individuals with PKU. Mol Genet Metab 2007;92:176–8.

[4] Ney DM, Blank RD, van Calcar SC, et al. Nutritional management of PKU with glycomacropeptide from cheese whey. J Inherit Metab Dis. 2009; 32(1):32–9.

Outil GlytactineLearning


elearning-tool-glytactin250x193

En savoir plus sur Glytactin en téléchargeant le nouvel outil eLearning.

Cambrooke a travaillé avec les experts de Met Ed, Fran Rohr, MS, RD et Laurie Bernstein, MS, RD, pour concevoir cet outil interactif d’e-learning pour aider à informer les personnes atteintes de PCU, les soignants et les professionnels de la santé sur les antécédents et les avantages basés sur les preuves récemment publiés (juillet 2016) de Glytactin avec GMP.